Pakistan : un groupe d'hommes armés attaque un hôtel de luxe à Gwadar

Au moins un homme est mort dans l'attaque, samedi. Cette ville du sud-ouest est très prisée par la Chine qui a beaucoup investi pour avoir un accès direct à la mer d'Oman.

Des soldats pakistanais montent la garde près d\'un navire transportant des conteneurs au port de Gwadar (Pakistan), le 13 novembre 2016. 
Des soldats pakistanais montent la garde près d'un navire transportant des conteneurs au port de Gwadar (Pakistan), le 13 novembre 2016.  (AAMIR QURESHI / AFP)

Des hommes armés ont pris d'assaut, samedi 11 mai, un hôtel de luxe à Gwadar, dans le sud-ouest du Pakistan"Trois terroristes ont tenté de forcer l'entrée du Pearl continental", a expliqué l'armée dans un communiqué. Le bilan fait état d'un mort et d'au moins quatre blessés. "Un garde a résisté. Les terroristes ont ouvert le feu sur ce garde, qui est mort", a également annoncé l'arméeLes forces de sécurité ont immédiatement bouclé la zone. "Les clients ont été évacués en toute sécurité et les terroristes, encerclés dans l'escalier menant au dernier étage". L'Armée de libération du Baloutchistan a revendiqué l'attaque.  

La ville de Gwadar, située sur les rives de la mer d'Oman, dispose d'infrastructures portuaires stratégiques intégrées au projet chinois des nouvelles routes de la soie. La Chine y a construit un port en eaux profondes pour un investissement de dizaines de milliards d'euros. 

Pour le Pakistan, ce projet représente un défi énorme, notamment sécuritaire, des groupes armés sévissant dans plusieurs provinces qu'il traverse, tout particulièrement le Baloutchistan. Fin novembre, quatre personnes avaient été tuées dans l'attaque du consulat de Chine à Karachi par des hommes armés. L'assaut avait été revendiqué par des séparatistes baloutches.