Cet article date de plus de neuf ans.

Pakistan : l'imam à l'origine de l'affaire Rimsha voulait faire "expulser les chrétiens"

La police pakistanaise a arrêté et écroué ce week-end l'imam à l'origine de la plainte contre la jeune chrétienne. Rimsha était accusée d'avoir profané le Coran. Mais les preuves avait été fabriquées, pour faire "expulser les chrétiens de ce quartier" de la périphérie d'Islamabad. La jeune fille pourrait donc être libérée dés demain.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Fayaz Aziz Reuters)

 "L'imam a été arrêté samedi soir, après que son assistant, Maulvi Zubair, et deux autres personnes eurent affirmé devant la justice qu'il avait ajouté des pages du Coran aux feuilles brûlées qu'un témoin lui avait rapporté" , affirme un enquêteur de la police, Munir Hussain Jaffri.

Mais ces témoins vont plus loin encore car il expliquent que l'iman Chishti a justifié son geste en affirmant que c'était "la seule façon d'expulser les chrétiens de ce quartier".

L'enquêteur a donc confié à l'AFP qu'en "plaçant des pages (du texte sacré) sur des cendres, il a profané le Coran et a donc aussi été accusé de blasphème".

Une audience consacrée à l'éventuelle libération conditionnelle de la jeune fille doit avoir lieu demain. Elle pourrait donc être libérée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.