Cet article date de plus de six ans.

Melbourne, la ville qui veut bannir les fumeurs de ses rues

D'ici 2016, il sera interdit de griller une cigarette dans tous les espaces publics de la ville australienne, annoncent les autorités locales, jeudi 15 mai.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une Australienne fume une cigarette à Melbourne (Australie), le 21 mai 1999. (WILL BURGESS / REUTERS)

Pour fumer, prière de déménager. Melbourne (Australie) veut interdire la consommation de tabac dans tous les endroits publics d'ici à fin 2016, y compris dans les rues et sur les trottoirs, annoncent les autorités locales, jeudi 15 mai. 

Les piétons, les clients de restaurants attablés en terrasse et même les ouvriers sur les chantiers de construction ne pourront plus allumer une cigarette en centre-ville, selon le projet de la municipalité, à moins qu'ils ne se trouvent dans des abris construits pour les fumeurs. Ces mesures seront mises en place progressivement, jusqu'à la fin 2016, dans cette ville de 3,5 millions d'habitants, la deuxième du pays.

"Une des premières villes au monde sans tabac"

"Si nous pouvons prouver aux commerçants et aux entreprises – comme nous l'avons fait auprès des patrons des bars et restaurants – que cela n'éloignera pas les clients (...) alors nous gagnerons cette bataille, étape par étape", a déclaré le maire Robert Doyle, dont la mère est morte d'un cancer du poumon, dans un entretien au Herald Sun (article en anglais).

A titre d'expérimentation, il est déjà interdit de fumer dans le quartier de Causeway. Richard Foster, conseiller municipal, a évoqué "un soutien massif [de la population] pour étendre à d'autres zones" cette expérience, "étant donné l'immense succès remporté à Causeway""Je pense que nous allons attirer des gens à Melbourne en étant l'une des premières villes au monde sans tabac", a-t-il ajouté sur la radio Fairfax.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.