Orion : premier vol d’essai réussi pour la capsule américaine

Orion, la capsule américaine de la Nasa, a bouclé vendredi son premier vol d’essai sans encombre. Un premier pas pour un possible voyage vers la planète Mars, dans les années 2030.

(Lancement puis amerrissage réussis pour Orion, la capsule spatiale américaine © REUTERS/Mike Brown)

La capsule américaine Orion a réussi son amerrissage vendredi après-midi en se posant sans l’océan Pacifique. Le vaisseau a accompli sans accroc son premier vol d’essai à vide, sans astronaute. Un périple de quatre heures et demie autour de la Terre parfaitement réussi, selon la Nasa, l’agence spatiale américaine. Un navire de l'armée américaine est à présent chargé de récupérer le vaisseau.

Le périple spatial accompli vendredi est une première étape avant une série d'essais. Ils pourraient conduire à un possible voyage vers Mars, dans les années 2030. Avant, il est question d'un vol habité avec peut être un survol de la Lune, mais pas avant 2021. 

A LIRE AUSSI ►►►La capsule Orion a décollé depuis Cap Canaveral

Des ambitions liées aux budgets

Le test mené vendredi a permis de mesurer la capacité de résistance du bouclier thermique du vaisseau, le premier depuis Apollo. Le prochain vol, toujours non-habité, est prévu dans quatre ans. Orion, à bord d’une fusée dont ce sera le premier vol, sera lié à un module qui reste à fabriquer. Plus tard, il est question d’un premier vol habité cette fois, avec quatre astronautes, en 2021. Le projet vers la planète Mars a déjà été évoqué par la Nasa, mais à l’horizon 2030. Il dépendra des budgets futurs alloués à l’agence spatiale américaine. 

A LIRE AUSSI ►►►Orion : un premier pas vers Mars