Cet article date de plus de sept ans.

Offensive israélienne : cent Palestiniens sont morts depuis mardi

L’offensive israélienne dans la bande de Gaza, débuté mardi, se poursuit. Deux Palestiniens ont été tués vendredi en fin de matinée, portant à 100 le nombre de morts depuis le début du conflit. Dans le même temps, deux roquettes ont été tirées sur Israël depuis le Sud-Liban.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Des soldats israéliens à la frontière de Gaza. © MaxPPP /Armed Sultan)

La désescalade n’est pas à l’ordre du jour et les violences s’intensifient au Proche-Orient entre Israël et le Hamas. Deux Palestiniens ont été tués vendredi en fin de matinée, portant à 100 le nombre de morts depuis le début de l’offensive israélienne sur la bande de Gaza mardi. 

Les deux victimes circulaient dans un véhicule de la municipalité de Gaza. Ils se trouvaient dans le secteur du camp de réfugiés de Bureij au moment de l’attaque. Un troisième homme à bord de la voiture a été grièvement blessé. 

Plus tôt dans la journée, un raid sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, avait fait cinq morts, dont une femme, et quinze blessés. La frappe visait le domicile d’un militant du djihad islamique. Un homme a également été tué, dans la ville de Gaza, alors qu’il se trouvait chez lui. 

"Nous allons les frapper davantage ", a prévenu le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, mettant fin aux espoirs de cessez-le-feu au quatrième jour de l'offensive israélienne. 

Deux roquettes tirées depuis le Sud-Liban pour la première fois

Mais les raids aériens n’ont pas stoppé les tirs de roquettes. Fait nouveau ce vendredi matin, deux roquettes ont été tirées vers 6h30 sur Israël depuis le Sud-Liban, sans faire cependant ni victime, ni dégâts. Selon l’armée israélienne une roquette se serait abattue dans un champ près du kibboutz Kfar Yuval, proche de la frontière avec le Liban.

Le nord d’Israël est, en principe, hors de portée des roquettes tirées par les groupes armés palestiniens dans la bande de Gaza, dont plusieurs ont en revanche visé Jérusalem.  

Le "Dôme de fer" a intercepté 3 roquettes au-dessus de Tel-Aviv

Plus dangereuse, l’explosion d’une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a fait plusieurs blessés ce vendredi matin. L’un d’entre eux serait dans un état grave, selon la radio publique israélienne. 

Trois roquettes ont également été interceptées ce jeudi matin au-dessus de la ville de Tel-Aviv par le système de défense anti-missile israélien "Dôme de fer". Ce système, unique au monde, aurait selon l’armée israélienne un taux de succès entre 75% et 90%. Il a été déployé pour la première fois en avril 2011, à l’extérieur de la ville de Beersheba, dans le sud du pays. 

VIDEO ►►►  Reportage à l'hôpital Chifa, de nos envoyés spéciaux à Gaza

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.