Cet article date de plus de six ans.

Obama "maquereau" de la "prostituée" Corée du Sud, selon Pyongyang

La Corée du Nord répond ainsi au président des Etats-Unis qui l'a qualifiée d'"Etat paria", lors de sa visite à Séoul.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain, Barack Obama, et la présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye, lors d'une conférence de presse à Séoul (Corée du Sud), le 25 avril 2014. (KIM HONG-JI / AFP)

La Corée du Nord s'est sentie insultée. A Barack Obama, qui l'a qualifié d'"Etat paria", le pays a répondu, dimanche 27 avril, en comparant le président américain de "maquereau" et la présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye, de "prostituée rusée" et de "fille méchante et immature", rapporte le Guardian (en anglais).

Pyongyang fustige la relation du "maître et de sa marionnette" et agite la menace d'un "prix élevé" à payer par la dirigeante sud-coréenne. "Le récent comportement de Park Geun-Hye avec Obama était celui d'une fille méchante et immature qui demande à des gangsters de rosser quelqu'un qu'elle n'aime pas", estime le Comité nord-coréen pour la réunification pacifique de la Corée.

C'est avec Park Geun-Hye que la Corée du Nord est particulièrement dure, en la qualifiant de "femme de réconfort pour les Etats-Unis", référence au système d'esclavage sexuel mis en place par le Japon, qui avait asservi des jeunes femmes coréennes, malaisiennes et philippines pour "réconforter" les soldats de l'empereur Hiro Hito, rappelle Geopolis.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.