Obama fait une visite historique à Hiroshima

71 ans après la bombe atomique, il est le premier chef d'État américain à faire le déplacement.

FRANCE 2

Le 6 août 1945, une bombe atomique lancée par les États-Unis faisait plus de 140 000 victimes à Hiroshima (Japon). Il aura fallu 71 ans pour qu'un président américain vienne rendre hommage aux victimes. Ce 27 mai, Barack Obama s'est rendu devant le mémorial de la paix, une visite "très brève, d'une heure environ, mais extrêmement intense", rapporte Martine Laroche-Joubert, envoyée spéciale sur place.

Avant qu'il ne soit trop tard

Après avoir déposé une couronne de fleurs, Obama a serré dans ses bras un survivant de 90 ans très ému. Il reste environ une centaine de survivants de la catastrophe, "c'est pour ça que Barack Obama voulait leur rendre hommage avant qu'il ne soit trop tard", ajoute la journaliste. Le chef d'État a ensuite lancé un message pour un monde sans armes nucléaires. Les réactions à cette visite sont variées : beaucoup l'attendaient mais d'autres ont un goût amer, car Obama "n'a rien fait contre le nucléaire", exprime une femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Barack Obama prend un survivant d\'Hiroshima dans les bras, vendredi 27 mai 2016, plus de 70 ans après le bombardement américain qui a causé la mort de dizaines de milliers de personnes.
Barack Obama prend un survivant d'Hiroshima dans les bras, vendredi 27 mai 2016, plus de 70 ans après le bombardement américain qui a causé la mort de dizaines de milliers de personnes. (JOHANNES EISELE / AFP)