REPLAY. Nouvel An : regardez l'intégralité des vœux d'Emmanuel Macron aux Français

"En 2021, quoiqu'il arrive, nous saurons faire face aux crises qui ne s'éteindront pas avec le 1er janvier", a assuré le chef de l'Etat, jeudi soir.

"Nous ne vivons pas un 31 décembre comme les autres." Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux Français, jeudi 31 décembre, depuis l'Elysée, installé devant une table basse au coin d'une cheminée. Au terme d'une année 2020 qui "s'achève comme elle s'est déroulée, par des efforts et des restrictions", le chef de l'Etat a débuté son discours par "une pensée pour les 64 000 victimes" de l'épidémie de Covid-19 en France.

>> DIRECT. Suivez les réactions aux vœux d'Emmanuel Macron

Selon le président, la France sort de cette année "plus unie" qu'avant et "cette épreuve historique a aussi révélé la solidité de notre nation". Il a salué la mobilisation de nombreux Français pendant la crise, en citant plusieurs exemples, dont une infirmière, un éboueur ou un fabricant de masques. "Tous ces prénoms et ces visages sont ceux de l'espérance, ceux de la France", a-t-il salué. 

"Le début d'un nouveau matin français"

"En 2021, quoiqu'il arrive, nous saurons faire face aux crises, qui ne s'éteindront pas avec le 1er janvier", a assuré le chef de l'Etat, évoquant notamment les crises sanitaire, terroriste et climatique. Après des "premiers mois difficiles" en raison de l'épidémie, "c'est la France de 2030 que nous bâtirons", a-t-il lancé. "Ensemble, dans la concorde, regardons devant nous, préparons dès aujourd'hui ce printemps 2021 qui sera le début d'un nouveau matin français."

En réponse aux critiques sur la lenteur de la stratégie vaccinale française, Emmanuel Macron a affirmé qu'il "ne laisserai(t) pas, pour de mauvaises raisons, une lenteur injustifiée s'installer" dans la campagne de vaccination.

Il a aussi brièvement évoqué le Brexit, "l'enfant du malaise européen et de beaucoup de mensonges". Martelant son attachement au projet européen, il a souligné que "le Royaume-Uni demeure notre voisin, mais aussi notre ami et notre allié".

Emmanuel Macron lors de ses vœux aux Français, le 31 décembre 2020, à l\'Elysée.
Emmanuel Macron lors de ses vœux aux Français, le 31 décembre 2020, à l'Elysée. (FRANCEINFO)