Rave-Party de Lieuron : la manifestation prévue à Rennes samedi en soutien à l'un des organisateurs présumé est annulée

Plus d'un millier de personnes étaient attendues pour soutenir le Breton de 22 ans mis en examen et placé en détention provisoire. La menace de sanctions financières et pénales a eu raison du rassemblement.  

Article rédigé par
Avec France Bleu Armorique - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Rien n'arrête un peuple qui danse", peut-on lire sur un mur du hangar désaffecté où a eu lieu une rave-party à Lieuron (Ille-et-Vilaine), le 2 janvier 2021. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

La manifestation, qui devait se tenir samedi 9 janvier à Rennes (Ille-et-Vilaine) en soutien à l'un des organisateurs présumé de la rave-party du Nouvel An de Lieuron, est annulée, rapporte vendredi France Bleu Armorique. Le jeune homme a été mis en examen le 4 janvier et placé en détention provisoire.

>> Rave-party en Ille-et-Vilaine : trois autres organisateurs présumés mis en examen.

Plus d'un millier de personnes étaient attendues après un appel lancé sur les réseaux sociaux pour soutenir le Breton de 22 ans, considéré par le parquet de Rennes comme l'un des organisateurs de la rave. Cette manifestation avait été interdite par la Préfecture d'Ille-et-Vilaine et des moyens de sécurité très importants étaient prévus.

La peur des sanctions

Dans un communiqué, les organisateurs du rassemblement expliquent avoir annulé la manifestation en raison des "menaces de sanctions pénales et financières de la Préfecture". "Trop de nos camarades ou enfants sont derrière des barreaux ou croulent sous les amendes pour avoir dansé ou manifesté", ajoutent-ils.

Le comité de soutien aux différentes personnes interpellées ou mises en examen dans ce dossier appellent, par ailleurs, à manifester le 16 janvier, à Paris, dans le cadre d'un rassemblement pour le droit à la culture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.