Nouvel An : la rave party illégale en Ille-et-Vilaine se poursuit, le 1er janvier au soir

À Lieuron (Ille-et-Vilaine), 2 500 fêtards ont bravé l'interdit en se réunissant pour célébrer le Nouvel An. Le lendemain du réveillon, vendredi 1er janvier au soir, la rave party se poursuit. 

France 3

Ils ont l'intention de prolonger le réveillon du Nouvel An tout le weekend du 2 janvier. Vendredi 1er janvier au soir, près de 2 500 fêtards se trouvent toujours dans un hangar industriel à Lieuron (Ille-et-Vilaine). La rave party a débuté jeudi 31 décembre, dans la soirée. Les gendarmes ont tenté de s'opposer, en vain : ils ont essuyé des jets de projectiles, tandis qu'un de leur véhicule a été incendié. Depuis, les forces de l'ordre ont bouclé le secteur et attendent des renforts pour une intervention.  

Une enquête ouverte 

Les fêtards, eux, continuent de danser. Le parquet de Rennes a ouvert une enquête, notamment pour organisation illicite d'un rassemblement festif. En parallèle, l'inquiétude des autorités porte surtout sur la prise de risques des participants. "Les gens se promènent sans masque, sans tenir compte des mesures barrières ; ça fait peur parce que ça peut être un nouveau cluster", déplore Rose-Line Prévert, la maire (SE) de Lieuron. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une soirée clandestine dans le 13e arrondissement de Paris, samedi 21 novembre 2020.
Une soirée clandestine dans le 13e arrondissement de Paris, samedi 21 novembre 2020. (DAPHNE ROUSSEAU / AFP)