Nouvel An : la manipulation de pétards fait 50 blessés et un mort en Alsace

Les pétards ont blessé au total 50 personnes durant la nuit du Nouvel An dans le Bas-Rhin. À Haguenau, un homme de 29 ans a été tué par un mortier de feu d'artifice.

France 3

Il est 1 heure dans la nuit du réveillon lorsqu'un homme de 29 ans manipule un mortier d'artifice. La charge lui explose au visage. Grièvement blessé, il succombe à ses blessures à l'arrivée des secours. Dans le village, les habitants sont habitués à ces incidents dans la nuit du Nouvel An. Car, en Alsace, les pétards sont une tradition à part entière pour célébrer l'arrivée de la nouvelle année.

"Soit des enfants sans surveillance, soit des adultes jeunes en état d'ébriété"

Leur utilisation est pourtant très réglementée : souvent apportées d'Allemagne, les charges les plus puissantes sont interdites sur le territoire. Malgré les nombreux contrôles douaniers, on dénombre des blessés tous les ans. "Ce sont, soit des enfants sans surveillance, soit des adultes jeunes en état d'ébriété, qui, en voulant faire la fête, se détruisent la main, et, parfois, la vie en même temps", constate François Marin-Braun, chirurgien de la main à la clinique Rhéna, à Strasbourg (Bas-Rhin). Au total, 50 personnes ont été blessées dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier en Alsace après la manipulation de feux d'artifice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaque année, les policiers saisissent des pétards importés en France alors qu\'ils ne sont pas autorisés. Ici, le 29 décembre 2010 à Strasbourg.
Chaque année, les policiers saisissent des pétards importés en France alors qu'ils ne sont pas autorisés. Ici, le 29 décembre 2010 à Strasbourg. (PATRICK HERTZOG / AFP)