Nouvel An : un jeune homme se tue avec un pétard dans le Bas-Rhin

Les autorités précisent que cet accident s'est déroulé "hors de tout contexte de violences urbaines" alors que les mortiers et autres gros pétards sont souvent dirigés contre les forces de l'ordre.

Des pétards vendus à Mulhouse (Haut-Rhin), le 30 décembre 2019.
Des pétards vendus à Mulhouse (Haut-Rhin), le 30 décembre 2019. (MAXPPP)

Les incidents se succèdent en Alsace, où l'usage des pétards entraîne de graves blessures à chaque Nouvel An. Un homme de 30 ans a été tué par un "mortier" à Haguenau (Bas-Rhin) au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, a indiqué la préfecture du département mercredi 1er janvier.

Les autorités précisent que cet accident s'est déroulé "hors de tout contexte de violences urbaines". Le week-end dernier puis dans la nuit de lundi à mardi, des voitures et des poubelles avaient été incendiées dans plusieurs quartiers de Strasbourg. Pompiers et policiers avaient été visés par des tirs d'artifices.

Au moins une vingtaine de personnes ont été blessées par des pétards à Strasbourg (Bas-Rhin), Colmar et Mulhouse (Haut-Rhin), rapportait plus tôt France Bleu Alsace. A Strasbourg, SOS mains a ainsi porté secours à dix blessés. Six d'entre eux ont dû être opérés, parmi lesquels trois enfants.