Réveillon : comment ouvrir les huîtres sans se blesser ?

La nuit de la Saint-Sylvestre, les accidents domestiques sont très nombreux. Les hôpitaux dénombrent notamment des blessures à la main à cause de l'ouverture des huîtres.

France 2

Fine ou spéciale, plate ou creuse, le soir du réveillon à table, il y aura sûrement des huîtres. Mais qui va les ouvrir ? Parmi les clients de ce magasin, certains choisissent de les demander ouvertes pour éviter de se blesser. Une sage décision, car se couper et finir la journée à l'hôpital est un scénario fréquent en fin d'année. Un homme en a fait les frais le soir de Noël en ouvrant des huîtres. Une blessure à prendre au sérieux. Premier risque : l'infection. Deuxième risque : perdre la motricité de sa main. "Je n'étais pas chez moi. Je n'avais pas mon équipement habituel et mon gant de sécurité. Par maladresse, j'ai fait glisser le couteau entre mon pouce et mon index", témoigne l'homme.

Entre 1 500 et 2 000 plaies recensées chaque année

Les soirs de réveillon, les urgences enregistrent entre 5 à 10% de patients en plus. "Il y a entre 1 500 et 2 000 plaies par couteau à huîtres tous les ans", indique le professeur Alain Sautet, SOS Mains de l'hôpital Saint-Antoine (Paris). Par risque de lésions des nerfs et des tendons, l'opération chirurgicale est nécessaire. Pour bien ouvrir, il faut observer l'épaisseur de l'huître et adopter le bon geste. Pour les moins adroits, il faut faire ouvrir les huîtres par l'écailler pour 2 euros supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
De 2008 à 2013, la production d\'huîtres a chuté de 60%. Dans le même temps, les prix ont doublé.
De 2008 à 2013, la production d'huîtres a chuté de 60%. Dans le même temps, les prix ont doublé. (ROBERT HARDING / AFP)