Marseille : le réveillon des sinistrés

À Marseille (Bouches-du-Rhône), les personnes relogées après les effondrements d'immeubles rue d'Aubagne ont fêté le réveillon grâce à la mobilisation d'associations du quartier.

France 3

Quelques notes de musique pour oublier qu'ils ont perdu leur toit. Ce réveillon, c'est une immense envie de faire plaisir aux familles marseillaises sinistrées qui ont été évacuées après le drame de la rue d'Aubagne, dans la cité phocéenne (Bouches-du-Rhône). Beaucoup vivent aujourd'hui à l'hôtel, alors le réveillon cette année est une parenthèse bienvenue.

"Cela nous soulage"

Un journal marseillais, La Marseillaise, a prêté ses locaux, le repas est offert par des commerçants et des bénévoles assurent l'animation. Les enfants sont aussi choyés, et une danseuse a même été invitée. Les convives sont arrivés fatigués, mais ils sont arrivés tôt, contents de quitter leur chambre d'hôtel. "Cela nous soulage et nous fait oublier un peu notre angoisse", explique un homme. "Tout ce que l'on veut, c'est un logement décent pour l'année 2019, c'est le seul souhait", indique un autre sinitré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une grue évacue, le 6 novembre 2018, les décombres de deux immeubles qui se sont effondrés la veille dans la rue d\'Aubagne, dans le centre de Marseille.
Une grue évacue, le 6 novembre 2018, les décombres de deux immeubles qui se sont effondrés la veille dans la rue d'Aubagne, dans le centre de Marseille. (EMIN AKYEL / AFP)