Norvège : une baleine-espionne pour la Russie ?

Une baleine béluga a été repérée par des pêcheurs dans les eaux norvégiennes. Elle est soupçonnée de servir les intérêts de l'armée russe.

FRANCE 2

Elle semble totalement inoffensive, très joueuse, à côté des pêcheurs norvégiens. Cette baleine béluga est-elle en réalité une jeune espionne, une arme développée par l'armée russe ? C'est son harnais solidement attaché qui a éveillé les soupçons. "Dès qu'on touchait aux sangles, la baleine réagissait et partait", raconte un pêcheur. Lorsqu'un plongeur se met à l'eau, le mammifère semble habitué à la présence humaine et se laisse faire. Une fois le harnais retiré, les soupçons semblent confirmés. "Équipements Saint-Pétersbourg" est écrit sur l'une des attaches. Le biologiste en chef du ministère norvégien de la Pêche décrit un scénario digne d'un film de James Bond. 

Aucun commentaire de Moscou

"Je pense que la baleine vient de Mourmansk (Russie), où la marine russe est connue pour entraîner les bélugas à mener des opérations militaires", explique Jorgen Ree Wiig. Selon lui ces animaux peuvent porter des caméras-espionnes, détecter des sous-marins, ou même transporter des bombes. Si l'hypothèse est crédible, c'est que le ministère russe a lui-même diffusé des images d'entrainement de phoques. Moscou n'a fait aucun commentaire officiel sur cet épisode.

Une baleine blanche dans la baie de Srednyaya, en Russie, le 1er mars 2019. 
Une baleine blanche dans la baie de Srednyaya, en Russie, le 1er mars 2019.  (VITALIY ANKOV / SPUTNIK / AFP)