Cet article date de plus de neuf ans.

Mutinerie à Antananarivo : l'armée dit contrôler la situation

Alors que des soldats mutins malgaches ont attaqué une base de l'armée dimanche matin près de l'aéroport d'Antananarivo à Madagascar, les forces armées ne sont pas parvenues à négocier leur reddition. L'assaut a été lancé par la gendarmerie nationale et des éléments de l'armée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Madagascar connait
depuis dimanche matin une nouvelle mutinerie
. Des soldats mutins malgaches
ont attaqué une base de l'armée dimanche matin près de l'aéroport
d'Antananarivo. Après de multiples échecs de tentatives de négociations,
l'armée et les gendarmes malgaches ont lancé l'assaut. En début de soirée, l'armée a dit contrôler la situation.

Des forces armées préparées

Les tirs ont redoublé dimanche autour de la base mutinée d'Antananarivo où
l'assaut aurait été lancé vers 13h GMT par l'armée et les gendarmes
malgaches. Le porte-parole de l'armée, Philippe Ratovonirina avait annoncé,
avant que toutes leurs tentatives de négiocations échouent, que si ces dernières
n'aboutissaient pas "cela se terminerait par un assaut militaire" ,
ajoutant que leurs forces armées étaient prêtes pour ça.

Selon le chef de la communication des forces armées, le bilan est pour l'heure de trois morts et quatre blessés.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.