Cet article date de plus de cinq ans.

LA PHOTO. Irak: la bataille de Mossoul pourrait durer plusieurs mois

Les combats à Mossoul ont fait près de 59.000 déplacés, d'après les derniers chiffres de l'ONU. La vie quotidienne s'organise, mais pourrait durer plusieurs mois, le temps de venir à bout de Daech. L'armée irakienne estime à 6000 le nombre de combattants de l'EI toujours retranchés dans la ville. Ils font face à quelque 100.000 soldats et policiers irakiens, Peshmergas et miliciens chiites.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Les combats font toujours rage dans un quart de la partie orientale de la ville coupée en deux par le Tigre, qui traverse la ville du Nord au Sud. Les membres de Daech se fondent dans la population pour éviter les frappes aériennes. Il se déplacent à l'aide de tunnels et lancent des voitures piégées sur leurs ennemis. De son côté, l'armée irakienne utilise des drônes pour traquer les insurgés. (Odd Andersen /afp)
Des milliers de déplacés sont hébergés dans des centres d'urgences à Mossoul. Les combats font toujours rage dans un quart de la partie orientale de la ville coupée en deux par le Tigre, qui traverse la ville du Nord au Sud. Les membres de Daech se fondent dans la population pour éviter les frappes aériennes. Il se déplacent à l'aide de tunnels et lancent des voitures piégées sur leurs ennemis. De son côté, l'armée irakienne utilise des drônes pour traquer les insurgés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moyen Orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.