Irak : neuf morts lors de nouvelles contestations

Les contestations prennent de l'ampleur en Irak. Les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur les manifestants, faisant neuf morts dimanche 24 novembre.

FRANCEINFO

Le mouvement de contestation ne cesse de grandir en Irak. Dimanche 24 novembre, les rues de Bagdad ont été le lieu d'affrontements entre les manifestants et les forces de l'ordre. Ces dernières n'ont pas hésité à ouvrir le feu pour tenter de calmer l'ardeur de la foule. Les personnes ont été forcées de se réfugier derrière des murs pour se protéger, tentant malgré tout de toucher les militaires avec des pierres.

Un niveau de violence alarmant

Les manifestants ont tenté tant bien que mal de faire entendre leur message. "Quand nous protestons, nous ne cherchons pas à salir ou à détruire les rues. Notre objectif est de réaliser nos revendications et de vivre dans une patrie où règnent la paix et la sécurité", affirme l'un d'entre eux. Les violents affrontements de dimanche ont causé au moins neuf morts ainsi que des dizaines de blessés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants anti-gouvernement sur la place Tahrir, à Bagdad le 23 novembre 2019
Des manifestants anti-gouvernement sur la place Tahrir, à Bagdad le 23 novembre 2019 (SABAH ARAR / AFP)