Coupe du monde de football 2022 : le Qatar est-il prêt pour accueillir la compétition ?

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar se tient ce lundi à Zurich en Suisse. À deux ans de la compétition, les travaux des stades avancent dans le pays organisateur.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Education City Stadium de Doha, d’une capacité de 40 000 places, est appelé aussi "joyau du désert". Il accueillera plusieurs matchs lors du Mondial 2022. (KARIM JAAFAR / AFP)

Les footballeurs de l'équipe de France de football doivent être fixés sur leur sort lundi 7 décembre à l'occasion du titrage au sort des qualifications de la Coupe du monde 2022. À deux ans du match d'ouverture, l'émirat poursuit la préparation de l'événement. 

Le Qatar, désigné pays hôte du Mondial 2022, devant le Japon, l’Australie ou encore les États-Unis est parti de zéro ou presque. Il avait tout à construire : des nouvelles lignes de métro, des hôtels, et surtout huit nouveaux stades. Tous se trouvent à moins d’une heure de la capitale Doha.

Au Qatar, les travaux continuent, et dans les temps assure Nabil Ennasri. Il est docteur en sciences politiques et spécialiste du Moyen-Orient : "Le quatrième stade a été inauguré il y a quelques jours à Doha et les quatre autres stades seront inaugurés dans les prochains mois." Malgré la crise du Covid-19, explique le chercheur, "il y aura des infrastructures qui seront prêtes plusieurs mois même avant le début de la compétition promet le président de la FIFA."

Des soupçons de corruption et un embargo de plusieurs pays

Les affaires de corruption et d'attribution de la Coupe du monde au Qatar ont longtemps provoquées des incertitudes sur le projet. À cela il a fallu ajouter  l'embargo imposé par les pays voisins comme l’Arabie Saoudite, le Bahreïn et les Émirats arabes unis. "Le Qatar a été menacé de perdre cette Coupe du monde" rapelle Raphaël Le Magoariec, doctorant à l' Équipe Monde Arabe et Méditerranée de l'université de Tours. "Ces états riverains ont essayé de récupérer une partie de la compétition car c’est une lutte d’égo entre les familles régnantes."

Reste la question des conditions de travail des ouvriers étrangers. Le Qatar a pris de mesures de protection sociales mais de nombreuses ONG comme Amnesty International estiment qu'elles sont largement insuffisantes. La Coupe du monde au Qatar débutera le 21 novembre 2022.

Coupe du monde de football au Qatar : écoutez le reportage de Guillaume Battin
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.