Attaque de pétroliers dans le golfe d'Oman : Washington accuse l'Iran

Le ton est encore monté d'un cran entre Washington et Téhéran. Les États-Unis accusent l'Iran de l'attaque de deux pétroliers en mer d'Oman, jeudi 13 juin.

France 2

Les États-Unis ont voulu cette fois réagir très rapidement avec la diffusion d'un document vidéo. Il est extrêmement rare que ce type de documents soit déclassifié et rendu public aussi vite, ce qui tend à montrer que les Américains veulent convaincre la communauté internationale de la responsabilité de l'Iran dans cette affaire. Les États-Unis avaient déjà accusé Téhéran d'avoir mené la précédente attaque de pétroliers il y a tout juste un mois.

L'Iran rejette les accusations américaines

L'enquête diligentée, sous l'égide de l'ONU, avait conclu à l'utilisation de mines ventouses placées sur la coque des navires, mais n'avait pas réussi à identifier les auteurs de l'attaque. Téhéran se défend ce matin, rejette les accusations américaines et affirme que "Washington pratique le sabotage diplomatique", explique Franck Genauzeau, journaliste de France 2 au Proche-Orient, en direct de Jérusalem.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Le secrétaire d\'Etat américain Mike Pompeo à Berlin (Allemagne), le 31 mai 2019. 
 Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Berlin (Allemagne), le 31 mai 2019.  (ABDULHAMID HOSBAS / ANADOLU AGENCY / AFP)