Cet article date de plus de six ans.

Arabie Saoudite : le premier tweet du roi Salman bat des records

Le nouveau souverain saoudien Salman ben Abdel Aziz communique aussi sur Twitter. Son premier message de monarque a été publié le jour de son accession au trône le 23 janvier 2015. Il a battu des records de popularité sur le réseau social.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Salman ben Abdel Aziz, nouveau souverain d'Arabie Saoudite. (AFP PHOTO / SAUL LOEB)

Il est branché le roi Salman. A 79 ans, il communique avec ses sujets sur le réseau social aux 140 caractères. Une première en Arabie Saoudite. Son compte Twitter enregistre un record de fréquentation. Près de 2 millions de personnes le suivent depuis qu’il est monarque absolu. Et il gagne près de 250.000 nouveaux followers chaque jour, selon les chiffres annoncés par le site socialbakers

Son tweet écrit le premier jour de son accession au trône a été relayé plus de 250.000 fois et mis en favori par des dizaines de milliers de personnnes.

«Je prie Dieu pour qu’il m’aide à servir notre cher peuple à réaliser ses aspirations et à préserver la sécurité et la stabilité de notre pays»  

L'allégeance virtuelle
Autre grande nouveauté en Arabie Saoudite, des dizaines de milliers de citoyens branchés ont prêté allégeance à leur souverain en ligne.
Le hashtag en arabe #j’ai prêté allégeance au roi Salman s’est répandu très vite sur le réseau.
«J’ai prêté allégeance par Twitter, car même si la technologie progresse, nous ne devrions pas oublier notre identité nos traditions», souligne Salmane al-Otaibi.
 
Cinq millions de Saoudiens sur Twitter
Les Saoudiens sont très friands de Twitter. Plus de cinq millions utilisent ce réseau social, soit l’un des taux les plus élevés au monde.

S’exprimer, oui, mais sous haute surveillance. De nombreux comptes Twitter, ceux notamment de militants des droits de l’Homme, ont été bloqués par les autorités.
Le grand mufti d'Arabie Saoudite, cheikh Abdel Aziz Al-Cheikh, avait prévenu en octobre 2014 contre le danger de Twitter «source de mensonges».

Les religieux ne sont pourtant pas les derniers à «gazouiller» et leur popularité dépasse même celle du roi. Le compte Twitter le plus suivi en Arabie Saoudite est celui de l’imam salafiste Mohamad al-Arif avec près de 11 millions de followers. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.