Cet article date de plus d'onze ans.

Moscou invite les citoyens russes à boire et fumer plus pour remplir les caisses de l'Etat grâce aux taxes

"Celui qui boit de la vodka et celui qui fume aident plus l'Etat. Si tu fumes un paquet de cigarettes, alors tu as donné des fonds pour résoudre les problèmes sociaux comme le soutien à la politique démographique, le développement de services sociaux, le soutien à la natalité", a affirmé le ministre des finances russe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La vodka pour renflouer les caisses de l'Etat russe ? (AFP - Sven Nackstrand)

"Celui qui boit de la vodka et celui qui fume aident plus l'Etat. Si tu fumes un paquet de cigarettes, alors tu as donné des fonds pour résoudre les problèmes sociaux comme le soutien à la politique démographique, le développement de services sociaux, le soutien à la natalité", a affirmé le ministre des finances russe.

Cette prise de position (à consommer avec modération bien sûr) est pour le moins étonnante, alors que la vodka et autres alcools forts sont à l'origine d'un demi-million de morts chaque année en Russie. Cette mortalité se répercute sur l'espérance de vie des hommes (60 ans d'après l'OMS), qui est inférieure à celle de pays pauvres comme le Bangladesh ou le Honduras, selon des estimations officielles.

Pour tenter de lutter contre cette surmortalité, la ville de Moscou a introduit à partir de mercredi une interdiction de la vente d'alcools forts entre 22H00 et 10H00.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.