MH370 : le débris d'avion appartient "avec certitude" au Boeing disparu

Le flaperon retrouvé sur une plage de La Réunion fin juillet correspond bien à celui du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu l'an dernier, a annoncé le parquet.

(Le débris découvert fin juillet à La Réunion avait été transféré à Toulouse © MAXPPP)

Début août, le parquet de Paris parlait déjà "de très fortes présomptions" . Il n'y a désormais plus aucun doute : le morceau d'aile retrouvé sur une plage de La Réunion appartient bien au vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord. Dans un communiqué publié ce jeudi, le procureur de Paris, François Molins, écrit : 

"Il est aujourd'hui possible d'affirmer avec certitude que le flaperon découvert à La Réunion le 29 juillet 2015 correspond à celui du vol MH370"
 

Les enquêteurs se sont rendus en Espagne

Des expertises menées dans un laboratoire près de Toulouse ont permis de relever trois numéros à l'intérieur du débris, indique François Molins. Ces numéros ont conduit les enquêteurs à une société sous-traitante de Boeing, l'entreprise Airbus Defense and Space (ADS-SAU) à Séville, dans le sud de l'Espagne. Le juge d'instruction et l'expert en aéronautique en charge du dossier se sont rendus ce jeudi au siège d'ADS-SAU.

Des données techniques et "l'audition d'un technicien de l'entreprise" ont permis "d'associer formellement l'un des trois numéros relevés à l'intérieur du flaperon au numéro de série du flaperon du Boeing 777 du vol MH370" , conclut le procureur. 

A LIRE AUSSI ►►► Le désarroi et les doutes des familles des victimes du MH370

L'avion devait assurer la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin le 8 mars 2014. Il a disparu des écrans radar après avoir dévié inexplicablement de sa trajectoire. Malgré d'importantes recherches dans l'océan Indien, l'épave de l'appareil n'a jamais été retrouvée. Une information judicaire avait été immédiatement ouverte à Paris, quatre victimes étant françaises.