Mexique : les restes d'un des étudiants disparus identifiés

Les restes de l'un des 43 étudiants mexicains portés disparus fin septembre dans le sud-ouest du pays ont été identifiés.

(Les restes identifiés semblent être ceux d'Alexander Mora © REUTERS/Carlos Jasso)

Plus de deux mois après la disparition de 43 étudiants mexicains, le gouvernement et les proches des victimes ont annoncé la mort de l’un d’entre eux. Les restes d’un des disparus ont en effet été identifiés, après des analyses ADN. Le procureur général Jesus Murillo doit donner une conférence de presse dimanche.

"Aujourd'hui, des experts argentins ont confirmé à mon père que les restes étaient les miens ", dit un message rédigé au nom d'Alexandre Mora, l'étudiant qui aurait été identifié, et diffusé sur la page Facebook de son université. "Nous savons désormais que ce sont nos enfants. Tout ce que nous pouvons espérer maintenant, c'est que justice soit faite et que le gouvernement punisse les responsables ", a déclaré Nardo Flores, le père d'un autre disparu.

Mexique : identification des restes de l'un des 43 étudiants disparus. A Mexico, Emmanuelle Steels
--'--
--'--

Mobilisations en série dans le pays

Ce groupe d'étudiants avait été enlevé par des policiers de la ville d’Iguala, dans le sud du Mexique le 26 septembre dernier, puis avait été livré à des narcotrafiquants qui les ont assassiné, selon le procureur général. Le maire de la ville aurait été impliqué dans cette tuerie. Après l'exécution des étudiants, les corps auraient été brûlés et jetés dans une décharge et dans une rivière.

La crise est sans précédent pour le président Enrique Pena Nieto, dont l'administration a été mise en cause pour sa gestion de l'enquête. Ce drame a été le déclencheur d’une série de mobilisations à travers le pays, la société dénonçant la culture de la corruption qui prévaut au sein de la classe politique et des forces de sécurité. Au Mexique, la guerre des gangs aurait fait plus de 100.000 morts depuis 2007.