Cet article date de plus de sept ans.

Mariage, divorces : le pape ouvre un synode sur la famille dans une ambiance tendue

Les archevêques du monde entier se réunissent au Vatican pour deux semaines de discussions sur la réponse de l'Eglise aux défis de la famille.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le pape François (G), à la fin de la messe dans la Basilique Saint-Pierre du Vatican, le 5 octobre 2014. (GABRIEL BOUYS / AFP)

François reconnaît qu'il doit "ramer" contre "les vents contraires". Le pape a ouvert, dimanche 5 octobre, un synode sur la réponse de l'Eglise aux défis de la famille. Les archevêques du monde entier sont réunis au Vatican pour deux semaines de discussions autour des questions du mariage et du divorce, sur lesquelles ils sont profondément divisés.

"Le mariage est l'icône de l'amour de Dieu", a lancé le pape François qui a demandé, solennellement, aux évêques et aux cardinaux de savoir "prêter l'oreille" et "s'imprégner" des nouvelles réalités d'aujourd'hui. Depuis son élection en mars 2013, il a parlé de "blessures" causées par les divisions des familles, comparant l'état de l'Eglise "à un hôpital de campagne".

L'Eglise n'est "pas un bureau de douane"

"Les blessures doivent être soignées avec miséricorde, l'Eglise est mère", et non "un bureau de douane" qui vérifie avec froideur qui est en règle, répète-t-il, en allusion aux nombreux divorcés, couples en union libre et mères célibataires. Tous les cardinaux ne sont pas d'accord avec cette bienveillance et François affronte le premier test délicat de son pontificat.

En effet, c'est surtout la question des divorcés remariés qui suscite les plus fortes divisions, plusieurs cardinaux ayant prévenu qu'ils ne permettraient pas une trahison du dogme du sacrement du mariage indissoluble voulu par l'Eglise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.