Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Otages d'Etat

Les otages d'Arlit au Niger auraient-ils pu être relâchés plus tôt ? L'Elysée a-t-il retardé leur libération ? Révélations sur une affaire d'Etat.

Voir la vidéo
Envoyé spécial

Ils ont été enlevés au Mali en septembre 2010 et relâchés en octobre 2013 : les otages d'Arlit auraient-ils pu retrouver leur famille beaucoup plus tôt ? "Envoyé spécial" a enquêté pendant plus d'un an sur les dessous d'une affaire d'Etat : les tractations autour de la libération de ces otages et le lien avec l’assassinat des journalistes de RFI. 

Luttes de pouvoir et intérêts financiers

Nous allons vous expliquer comment l'Elysée a retardé à de nombreuses reprises leur libération sous la présidence de Nicolas Sarkozy, puis celle de François Hollande, en raison de luttes de pouvoir et d'intérêts financiers au plus haut niveau de la machine d'Etat. 

Concurrence entre négociateurs, diplomatie parallèle, détournement de rançons et Françafrique : notre enquête nous conduira jusqu’à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les deux journalistes de RFI enlevés puis assassinés quelques jours après la libération des otages d'Arlit. 

Une enquête du magazine "Envoyé spécial" avec RFI et Mediapart, signée Michel Despratx, Geoffrey Livolsi, Antoine Husser, Loup Krikorian et Marielle Krouk.

Otages Arlit
Otages Arlit (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)