Un nom et un visage pour les 22 soldats français morts au Sahel depuis 2013

Franceinfo dresse un mémorial virtuel consacré aux soldats français morts au combat au Sahel.

Les vingt-deux soldats français morts au Sahel depuis 2013, selon un décompte réalisé par franceinfo fin février 2018.
Les vingt-deux soldats français morts au Sahel depuis 2013, selon un décompte réalisé par franceinfo fin février 2018. (FRANCEINFO)
avatar
Nicolas EnaultFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont tombés dans l’accomplissement de leur mission au Sahel. Depuis le début de l'année 2013, vingt-deux militaires français sont morts au combat dans le cadre des opérations Serval puis Barkhane, selon notre décompte réalisé lundi 26 février, après la mort de deux nouveaux soldats au Mali, mercredi 21 février. Une attaque revendiquée par le Groupe pour le soutien de l'islam et des musulmans (GSIM), une organisation islamiste malienne liée à Al-Qaïda. Depuis 2013, les forces françaises sont déployées dans la bande sahélo-saharienne, en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad. Nos militaires accompagnent ces pays au quotidien dans la lutte contre les groupes armés terroristes.

Moyenne d'âge : une trentaine d'années

Ils ont en moyenne une trentaine d'années, sont officiers, sous-officiers ou hommes du rang. Nous avons voulu dresser un portrait de ces vingt-deux hommes qui ont perdu la vie au service de la France. Pour cela, nous avons rassemblé les informations communiquées par le ministère des Armées et choisi de les présenter sous la forme d'un mémorial virtuel. Qui étaient-ils ? Dans quelles circonstances sont-ils morts ? Cliquez sur les photos pour afficher le profil de chacun.

>> Si vous consultez ce contenu depuis notre application, cliquez ici pour afficher le mémorial