Mali : mort d'un soldat français de l'opération Barkhane

Un soldat français est mort au Mali. Il a été tué lors d'un échange de tir avec des terroristes dans le sud-est du pays. Le jeune homme appartenait au sixième régiment du génie d’Angers (Maine-et-Loire).

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le caporal-chef Julien Barbé a été tué par des terroristes au Mali. Il avait 28 ans, il était marié et père de famille, il appartenait au sixième régiment du génie d’Angers (Maine-et-Loire). Il était en opération hier, mercredi 5 avril, au sud-ouest du Mali. En fin d'après-midi, alors qu'un véhicule de l'armée française venait de sauter sur engin explosif, des hommes du génie ont été pris à partie.

4 000 militaires français déployés au Sahel

"Il y a des tirs qui proviennent d'une zone boisée qui était à proximité. Et l'un de ces tirs touche mortellement le caporal-chef Barbé", relate le colonel Patrick Steiger, porte-parole de l'état-major des armées. L'homme s'était engagé dans l'armée il y a six ans, il avait déjà combattu au Mali au début de la guerre en 2013. Ce matin, François Hollande lui a rendu hommage. Dans le cadre de l'opération Barkhane, 4 000 militaires français sont déployés au Sahel pour lutter contre les groupes islamistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats français de l\'opération Barkhane effectuent une mission de surveillance à Gao (Mali), le 13 janvier 2017.
Des soldats français de l'opération Barkhane effectuent une mission de surveillance à Gao (Mali), le 13 janvier 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)