Défense : l'engagement militaire français au Sahel

17 militaires français ont été tués au Mali depuis trois ans et le début des opérations anti-terroristes. 3500 soldats français sont toujours déployés dans cette zone du Sahel.

Voir la vidéo
FRANCE 3
Depuis janvier 2013, c'est le plus vaste théâtre d’opération de l'armée française. Trois ans après le début de l'intervention au Mali, les militaires français sont déployés dans cinq pays de la bande sahélienne. Le Tchad, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie sont occupés par les militaires. Un territoire immense de 3.5 millions de kilomètres carrés, plus de six fois la France. 

17 soldats français tués depuis trois ans

L'opération Barkhane mobilise aujourd'hui 3500 soldats, 17 hélicoptères et trois avions de chasse. "Les troupes françaises disposent d'un équipement efficace, mais ne sont pas à même d'assurer évidemment la totale sécurité. D'autant plus que différents groupes jihadistes se sont disséminés dans l'espace", explique Philippe Hugon, Directeur à l'Institut de Relations Internationales et Stragtégiques. Depuis le début de l'intervention, plus de 200 tonnes d'armement ont été saisies, des dizaines de caches ont été découvertes et des centaines de jihadistes neutralisés. Le Sahel n'est plus un sanctuaire terroriste, mais les jihadistes continuent de faire des attaques terroristes. Depuis trois ans, 17 soldats français et plus de 80 Casques bleus ont été tués. 
 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats français de l\'opération Barkhane en mission le 10 mars 2016 à Timbamogoye (Mali).
Des soldats français de l'opération Barkhane en mission le 10 mars 2016 à Timbamogoye (Mali). (PASCAL GUYOT / AFP)