Cet article date de plus de huit ans.

Mali : des soldats français sur l'aéroport de Kidal

Des militaires français ont pris position dans la nuit de mardi à mercredi sur l'aéroport de Kidal. Troisième centre régional du Nord du Mali, Kidal avait été la première ville conquise par les rebelles touareg et les groupes islamistes en mars 2012.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Des soldats français ont pris position dans la nuit de mardi à mercredi sur l'aéroport de Kidal, troisième grande ville du Nord du Mali, après Gao et Tombouctou, selon des sources concordantes.

 "Un avion français s'est posé sur la piste de l'aérodrome de Kidal. On voit aussi des hélicoptères," Ils ont pris position sur l'aérodrome" , a déclaré un responsable de l'administration locale, dont le témoignage a été confirmé par des notables touareg de la région et une source de sécurité régionale. 

Kidal, troisième centre régional du Nord du Mali, à 1.500 km de Bamako,
dans l'extrême nord-est malien, près de la frontière algérienne, avait été la première ville conquise par les rebelles touareg et les groupes islamistes en mars 2012. Kidal était le fief d'Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), un groupe islamiste armé, dirigé par un ex-rebelle touareg malien, Iyad Ag Ghaly.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.