L’offensive sur la bande de Gaza a fait plus de 300 morts

Nouvelle nuit de bombardements intenses sur la bande de Gaza. L’opération militaire israélienne débutée il a douze jours a fait 318 morts coté palestinien et trois morts coté israélien. Ban Ki-moon est attendu au Proche-Orient dans la journée.

(Nejla: "j'ai vu le corps de mon enfant projeté et retomber à terre" © Radio France / Gilles Gallinaro)

Il a décidé de sa visite à la dernière minute pour tenter de trouver "une solution" au conflit. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon se rend au Proche-Orient aujourd’hui. Sur le terrain pourtant, toujours pas de dialogue et de plus en plus de victimes. L’opération de l’armée israélienne dans la bande de Gaza a fait plus de 318 morts, 2.300 blessés et des milliers de déplacés en douze jours. Deux civils ont trouvé la mort côté israélien, ainsi qu'un soldat, tué accidentellement par un tir "ami" au cours de l’offensive terrestre. 

Devant l’hôpital Chifa de Gaza, le ballet des ambulances n’a pas cessé cette nuit, l’une des plus meurtrières de ces dernières heures d’affrontements. Trente-cinq corps sont arrivés à la morgue de l’hôpital depuis minuit et plus de 70 blessés aux urgences. Depuis l’extension jeudi soir de l’opération israélienne avec l’infanterie et les blindés qui viennent renforcer l’aviation et les tirs de la marine, on dénombre 60 morts en un peu plus de 24 heures.

 

Au front, les blindés israéliens procèdent à des tirs de barrage. Ils visent des quartiers très peuplés mais à qui l’armée israélienne a demandé d’évacuer. Elle estime donc lutter contre ceux qu’elle appelle les terroristes. A l’hôpital Chifa, ce ne sont pas des individus de-ci de-là qui arrivent aux urgences. Ce sont trois, cinq, parfois huit membres d’une même famille.  

REPORTAGE à l'hôpital Chifa de Gaza - Ludovic Piedtenu
--'--
--'--

De leur côté, les combattants du Hamas continuent de tirer des roquettes sur le sol israélien, plus de 130 ces dernières heures. Au total, plus de 1.500 roquettes ont été tirées depuis le début du conflit.