Liste noire de l'UE et compagnies indonésiennes

Bruxelles a annoncé mardi le retrait de quatre compagnies indonésiennes de la liste noire de l'UE

Un avions aux couleurs de la compagnie indonésienne Garuda
Un avions aux couleurs de la compagnie indonésienne Garuda (© AFP PHOTO - Sonny TUMBELAKA)
Bruxelles a annoncé mardi le retrait de quatre compagnies indonésiennes de la liste noire de l'UEBruxelles a annoncé mardi le retrait de quatre compagnies indonésiennes de la liste noire de l'UE

Parmi elles se trouvent la compagnie nationale Garuda. L'interdiction datait de 2007. Leurs avions ne pouvaient donc plus emprunter l'espace aérien des 27 membres de l'Union

La Commission de l'UE n'a pas inclus mardi dans sa liste noire Yemenia, la compagnie yéménite dont un appareil vient de s'écraser près des côtes comoriennes.

Garuda Indonesia, Airfast, Mandala et Premiair sortent de la liste noire "car elles répondent aux normes de sécurité internationales", a expliqué la Commission dans un communiqué. "Les améliorations et réalisations importantes de l'autorité indonésienne de l'aviation civile sont reconnues dans le domaine de la sécurité", a-t-elle estimé.

L'interdiction avait été décidée à la suite de plusieurs accidents aériens. A commencer par celui en janvier 2007 d'un appareil d'Adam Air, qui s'était écrasé au large de l'île de Sulawesi en Indonésie, tuant les 102 personnes qui se trouvaient à bord. La même année, en mars, un avion de Garuda Indonesia s'était aussi écrasé à Java.

Les autorités indonésiennes se sont réjouies de la décision de l'UE. Les touristes ne doivent plus avoir "de doutes" quant à la sécurité des transports aériens en Indonésie, a commenté le ministre des Transports, Jusman Syafii Djamal. Jusque-là, de nombreux tour-opérateurs européens refusaient d'organiser des voyages entre les milliers d'îles indonésiennes. La liste noire empêchait notamment la prise en compte des déplacements aériens par les compagnies aériennes.

Garuda prévoit désormais de "rouvrir les liaisons avec l'Europe", en commençant par Amsterdam en 2010, avant probablement Francfort et Londres.