Cet article date de plus de sept ans.

Les talibans ont désormais un bureau politique au Qatar

Les talibans afghans ont ouvert mardi un bureau politique à Doha, au Qatar. Une sorte de vitrine destinée à établir des contacts avec le reste du monde, y compris les Etats-Unis. Ce bureau vise aussi à faciliter les négociations de paix en Afghanistan.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Laxmi Lota Radio France)

Dans une villa située dans un
quartier huppé de Doha, au Qatar, des représentants qataris et des Talibans ont
officiellement ouvert mardi "le bureau politique de l'émirat islamique d'Afghanistan ". Ce bureau est destiné à nouer des contacts et favoriser "le dialogue et
l'entente avec les pays du monde
" en vue d'"un règlement pacifique " en Afghanistan, a expliqué un porte-parole du bureau, Mohamed Naïm, lors d'une
conférence de presse à laquelle une dizaine de talibans étaient présents.

Les talibans, en guerre
depuis 12 ans
contre le gouvernement de Kaboul et l'OTAN, affirment rechercher "un règlement pacifique de nature à mettre fin à l'occupation de
l'Afghanistan et à établir un régime islamique indépendant
".

Discussions avec la "partie américaine"

Alors que les soldats de
l'OTAN doivent quitter l'Afghanistan fin 2014
, des responsables afghans et occidentaux
plaident depuis plusieurs années pour l'ouverture de discussions de paix afin
de ne pas plonger le pays dans la guerre civile au départ des troupes. Jusqu'à présent, les talibans ont toujours refusé de participer à de telles négociations tant qu'il
y aura des soldats étrangers sur le sol afghan, des "envahisseurs ",
selon eux.

Les Etats-Unis ont rapidement salué
l'ouverture de ce bureau taliban. De hauts responsables américains ont affirmé
qu'ils allaient rencontrer des représentants dans "quelques jours ". "Nous allons
commencer prochainement le dialogue avec la partie américaine
", a confirmé
Mohamed Naïm. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.