Cet article date de plus de quatre ans.

Les sénateurs brésiliens vont juger Dilma Rousseff

Le Sénat brésilien s'est prononcé ce mercredi pour un procès en destitution de Dilma Rousseff. Une décision qui pourrait conduire au départ définitif de la présidente peu après la fin des Jeux Olympiques de Rio.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les sénateurs brésiliens se sont prononcés ce mercredi pour la tenue d'un procès de la présidente Dilma Rousseff © Cadu Gomes/SIPA)

Ce vote du Sénat, c'est pour Dilma Roussef l'avant-dernière étape avant son départ du pouvoir.  Après quinze heures de débats, les sénateurs se sont prononcés par 59 voix contre 21, pour la tenue du procès de la présidente du Brésil, déjà suspendue depuis le mois de mai sous l'accusation de maquillage des comptes publics. Son procès de Mme Rousseff devrait s'ouvrir le 25 août, quatre jours après la fin des Jeux Olympiques, et durer cinq jours. Il se tiendra devant le Sénat qui sera présidé par le président du Tribunal Suprême Ricardo Lewandowski. En cas de destitution définitive, ce sera la fin de plus de treize ans au pouvoir pour le Parti des Travailleurs. Il n'y aura pas de nouvelle élection présidentielle à court terme. Michel Temer, 75 ans, qui remplace actuellement Dilma Rousseff suspendu, continuera sa mission jusqu'à la fin de son mandat. C'est àdire jusqu'à la fin de l'année 2018.

A LIRE AUSSI ►►► La commission spéciale du Sénat vote pour un procès de Dilma Roussef

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.