Les «marcheurs de l'ombre», parcours de migrants

Jusqu’au 30 avril se tient à l’Arsenal de Metz la très belle exposition «L'Odyssée de l’errance» d’Olivier Jobard et Claire Billet.

Migrer, c’est traverser des frontières, changer de culture, s’adapter à des attentes souvent interminables, à l’urgence du départ, c’est aussi fuir, dormir le jour, dehors, à même le sol, parler une autre langue que la sienne… Au cours de leurs périples, les migrants perdent peu à peu tous leurs repères. Repères temporels, géographiques et culturels.
 
Pour qu’ils ne soient plus de simples statistiques, pour leur rendre leur part d’humanité, pour briser les clichés et nous «maintenir en vigilance», Olivier Jobard et Claire Billet proposent depuis plus de dix ans des reportages sur le phénomène migratoire. Des reportages qui s’efforcent d’aller au plus près de ces hommes, femmes et enfants.
 
Le photographe et la journaliste veulent rendre leur dignité à tous ces candidats à «l'exil, exit», selon leurs propres termes. Tous deux revendiquent une proximité sans concession avec tous les réfugiés: Kingsley, parti du Cameroun vers le Niger, Zarzis, un Tunisien embarqué sur un radeau de fortune, Ghorban qui a vécu 13 ans sous les tentes du pont du Canal St Martin à Paris, Marvin, Slah, Jaweed, Luqman…
 
Olivier Jobard a d’abord travaillé pour l’agence Sipa Press pendant 20 ans. Il est aujourd’hui membre de l’agence Myop. Il parcourt les routes des réfugiés pour représenter le phénomène migratoire. Désireux d’être au plus proche de la réalité, il les accompagne tout au long de leur odyssée. Olivier Jobard se veut plus qu’un simple observateur. Il souhaite que son travail permette à ces errants de se «réapproprier leur histoire».
 
Claire Billet, journaliste documentariste présente sur les zones de conflits depuis 10 ans, désirait aller au-delà du commentaire de l’actualité. Elle a alors décidé de se tourner vers le récit documentaire.
 
Ils travaillent ensemble depuis 2013.
16
Olivier Jobard
26
Olivier Jobard
36
Olivier Jobard
46
Olivier Jobard
56
Olivier Jobard
66
Olivier Jobard