Les jihadistes de l'Etat islamique ont recours à des bombes au chlore, selon la BBC

Des bombes au chlore seraient positionnées dans les zones de combat en Irak, rapporte la la chaîne britannique, jeudi, qui cite des officiers de l'armée irakienne.

Les jihadistes de l\'Etat islamique utiliseraient des bombes au chlore dans les zones de combat irakiennes, affirme la BBC jeudi 12 mars 2015.
Les jihadistes de l'Etat islamique utiliseraient des bombes au chlore dans les zones de combat irakiennes, affirme la BBC jeudi 12 mars 2015. (CAPTURE ECRAN / BBC)

Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) auraient recours au gaz chloré, assure la BBC (en anglais), jeudi 12 mars, après avoir visionné des vidéos fournies par des officiers irakiens. La chaîne britannique diffuse l'une d'entre elles, où l'on aperçoit un nuage orange s'échapper du sol, dans le cadre de l'offensive menée sur Tikrit (Irak).

Des armes destinées à alimenter la guerre psychologique

De telles attaques sont évoquées depuis l'an dernier, précise la BBC, mais ces enregistrements prouveraient leur existence pour la première fois. "Ils ont recours à cette nouvelle méthode qui consiste à mettre du chlore dans des bombes artisanales, toxique pour ceux qui l'inhalent", précise Haider Taher, membre d'une équipe de déminage.

Ce gaz brûle les poumons quand il est inhalé en grande quantité. Mais les bombes concernées ne disposeraient que d'une faible concentration de ce produit et ne sembleraient pas létales en milieu ouvert. Leur utilisation aurait donc avant tout un objectif psychologique, selon un expert en arme chimique contacté par la BBC, Hamish de Bretton-Gordon. "C'est quelque chose de psychologique, non seulement pour faire peur aux habitants de Tikrit, mais aussi aux soldats irakiens."