Cet article date de plus d'onze ans.

Les Indiens Yanomami touchés par la grippe A

La grippe A (H1N1) a atteint les Yanomamis, des Indiens qui vivent à la frontière du Brésil et du Venezuela
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Indiens Yanomamis au Brésil (1998) (© AFP)
La grippe A (H1N1) a atteint les Yanomamis, des Indiens qui vivent à la frontière du Brésil et du VenezuelaLa grippe A (H1N1) a atteint les Yanomamis, des Indiens qui vivent à la frontière du Brésil et du Venezuela Le gouvernement de Caracas a envoyé une équipe du ministère de la Santé auprès de cette population réduite, qui vit pratiquement isolée.

Au moins sept Indiens sont morts et 1000 autres ont été contaminés par le virus, sur une population totale évaluée à 32.000, selon l'ONG Survival, basée à Londres. Le bureau régional de l'OMS a confirmé la présence du virus sur le territoire des Yanomamis, selon Survival, pour qui la situation est "critique". L'ONG craint que l'épidémie se "propage sur tout le territoire Yanomami". Selon elle, ce peuple indigène a déjà été décimé à 20% entre 1980 et 1990 par des maladies comme le paludisme ou la grippe conventionnelle, propagée par des mineurs illégaux.

Les Yanomamis sont le plus grand peuple d'Amazonie à vivre dans un isolement relatif, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux maladies qui viennent de l'extérieur, explique Survival sur son site internet.

"Les deux gouvernements doivent prendre des actions immédiates pour stopper cette épidémie et améliorer radicalement les conditions sanitaires des Yanomamis", estime Stephen Corry, directeur de Survival, dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.