Cet article date de plus de neuf ans.

Les corps de 87 migrants retrouvés dans le désert nigérien

Les cadavres étaient à une dizaine de kilomètres de la frontière algérienne. 87 migrants, dont 48 enfants, venus du Niger, sont morts de déshydratation dans le désert en tentant de rejoindre l'Algérie. Ils ont été retrouvés ce mercredi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Sept hommes, 32 femmes et 48
enfants nigériens ont été retrouvés sans vie dans le désert, à une dizaine de
kilomètres de la frontière algérienne. Ces 87 migrants sont morts de
déshydratation début octobre dans un voyage tragique qui avait débuté en
septembre selon une source sécuritaire haut placée. 21 personnes ont survécu.

"Nous les avons trouvés en divers endroits, dans
un rayon de 20 kilomètres et en petits groupes: souvent sous des arbres, ou en
plein soleil. Parfois une mère et ses enfants, parfois des enfants seuls
",
a raconté Almoustapha Alhacen, responsable de l'ONG Aghir In'man.

Le Niger, l'un des pays
les plus pauvres au monde, est touché comme nombre d'Etats africains par un phénomène
d'émigration. La route migratoire
algérienne n'est pourtant pas celle qui est la plus fréquentée. Beaucoup de migrants tentent de rejoindre la Libye. Le Bureau de la
coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey a estimé à
"environ 30.000 " le nombre de personnes ayant migré en Libye entre
mars et août 2013, dont de nombreux Nigériens.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.