Les casques bleus, ces soldats de la paix dans le monde

La première mission (Onust) de maintien de la paix par le Conseil de sécurité des Nations unies est lancée en 1948. Son but est de faire observer la trêve de la guerre entre Israël et les pays arabes. Depuis cette date, les missions se sont multipliées avec une nette accélération depuis la fin de la Guerre froide.

70 missions ont eu lieu dont 16 sont en cours. Elles sont assurées par les Casques bleus. Ce ne sont pas des militaires de l'ONU mais des soldats mis à la disposition des Nations Unies par 122 pays membres.
 
Auparavant, il était interdit à ces soldats de se servir de leurs armes, mais le massacre de civils bosniaques par des militaires serbes de Bosnie, à Srebenica en 1995, a changé la donne. Ils peuvent dorénavant faire usage de la force, mais cela reste très rare et très contrôlé. Leurs missions sont multiples et leurs rôles de plus en plus complexes: ramener la paix dans un pays, protéger les droits de l’Homme, soutenir le processus politique, mener une assistance économique et humanitaire, ou un processus de désarmement…
 
Chaque année, un budget de 7 à 8 milliards de dollars est alloué au département des opérations de maintien de la paix. Les principaux pays contributeurs sont les Etats-Unis, le Japon, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l'Italie. Les trois plus grands contingents de Casques bleus sont fournis par le sous-continent indien avec le Pakistan, le Bangladesh et l'Inde. Au total, près de 100.000 soldats sont déployés dans le monde. En 1988, le prix Nobel de la paix leur est décerné. 
 
Mais comme l’explique Jean-Marie Guehenno, président de l’International Crisis Group et chef des Casques bleus de 2000 à 2008, la Communauté internationale doute de l’efficacité de ces interventions. De plus, des scandales liés à des abus sexuels commis par ces soldats de la paix ont contribué à ternir leur image auprès du grand public.
116
REUTERS/Aziz Taher
216
REUTERS/Andreea Campeanu
316
REUTERS/Baz Ratner
416
AFP/Ashraf Shazly
516
REUTERS/Ognen Teofilovski
616
Kay Nietfeld/dpa
716
AFP/PHOTO/ABDELHAK SENNA
816
REUTERS/Adama Diarra
916
AFP
1016
REUTERS/James Akena
1116
AFP PHOTO/HECTOR RETAMAL
1216
MICHAEL KAPPELER/dpa
1316
AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
1416
Forces armées canadiennes
1516
AFP PHOTO / HO / UNFICYP
1616
REUTERS/Amiruddin Mughal