Le sergent américain Bergdahl, ex-otage des taliban, reprend du service

Le sergent américain Bowe Bergdahl, libéré fin mai après avoir été détenu cinq ans par les taliban afghans, n'a plus besoin de soins et reprend du service lundi, sur une base du Texas, annonce le Pentagone.

(Image de soutien au général Bergdahl avant qu'il soit libéré © REUTERS/Jeff T. Green)

Le sergent américain Bowe Bergdahl n'a plus besoin de soins ni de suivi psychologique, il peut donc reprendre du service lundi. Le militaire de 28 ans avait été libéré le 31 mai après cinq années de captivité chez les taliban afghans. 

"Il va maintenant reprendre son service normal ", sur une base du Texas, précise l'armée de Terre dans un communiqué. Il sera affecté au Fort Sam Houston à San Antonio, selon le New York Times et CNN qui citent des responsables du département de la Défense.

Polémique autour de sa libération

Le sergent avait disparu en 2009 dans des circonstances restées floues. Sa libération en échange de cinq talibans a provoqué des vagues à Washington. Les élus du Congrès ont également critiqué l'administration Obama pour ne pas les avoir informés 30 jours avant le transfert des prisonniers de Guantanamo, comme la loi le prévoit. Certains vont valoir, qu'en procédant à l'échange, le gouvernement américain a de fait violé sa politique de ne pas négocier avec les terroristes.

Enfin, certains anciens camarades d'armée de Bowe Bergdahl ont estimé que le sergent était en situation de désertion au moment de sa capture par les taliban en Afghanistan.