Le porte-avions Charles-de-Gaulle engagé contre Daech

La France a engagé lundi son porte-avions Charles de Gaulle dans les opérations de la coalition internationale contre le groupe Daech-Etat islamique (EI) en Irak. Il sera intégré au dispositif naval de la coalition internationale avec notamment la marine américaine.

(Le porte-avions Charles de Gaulle va opérer au sein du groupe naval de la coalition internationale © Maxppp)

Voilà une semaine que le Charles de gaulle est dans le golfe arabo-persique. Il quitte sa dernière escale avant plusieurs mois d'opérations en mer, à Manama, capitale du Barheïn, où les Etats-Unis ont installé leur centre de commandement naval dans la région. Le porte-avions français sera engagé aux côtés de bâtiments américains du même type, sans distinction opérationnelle. Les derniers détails ont été finalisés tant à Manama qu'à Bagdad, où le chef d'état-major des armées a effectué sa première visite officielle en Irak il y a quelques jours.

Le général Vincent Desportes détaille la mission du Charles de Gaulle contre Daech
--'--
--'--

Le Charles de Gaulle avait quitté son port d'attache de Toulon mi-janvier. François Hollande avait alors annoncé à l'équipage qu'il pourrait être mobilisé "si nécessaire " pour participer à la campagne militaire contre le groupe terroriste Daech-Etat islamique. Pour beaucoup, cet engagement était une évidence.