Cet article date de plus de huit ans.

Le patron de l'ONU accueilli à coup de pierres et de chaussures dans la bande de Gaza

Le convoi du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a été pris à parti à son entrée dans la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de Palestiniens lui ont jeté des pierres et des chaussures, lui reprochant son attitude dans le dossier des prisonniers palestiniens en Israël.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Je remercie le peuple de Gaza pour son chaleureux accueil ", a commenté avec humour le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, après sa chaude réception dans la bande de Gaza. "J'ai rencontré de nombreuses personnes qui m'attendaient à mon arrivée ", a-t-il ajouté devant des journalistes palestiniens.

Le convoi du patron des Nations Unies était en effet attendu lors de son entrée dans la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de Palestiniens lui ont jeté des pierres et - suprême signe de mépris dans le monde arabe - des chaussures. Il n'y a eu aucun blessé et le convoi a pu se frayer un chemin à travers la foule.

La plupart des manifestants étaient des proches de prisonniers palestiniens en Israël. Ils reprochent à Ban Ki-moon de refuser de rencontrer des familles de ces prisonniers et l'accusent de prendre parti pour l'Etat hébreux. Mais Ban ki-moon assure au contraire qu'il "partage pleinement leur inquiétude et leur frustration ". "Il s'agit d'un problème économique, social, humanitaire très vif ", a-t-il précisé, assurant qu'il venait pour la troisième fois pour cette raison dans la bande de Gaza. 5.000 Palestiniens sont aujourd'hui détenus en Israël.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.