Le ministre israélien de la Justice a estimé que la Halacha, la tradition religieuse juive, devrait avoir force de loi

"Pas à pas, nous imposerons aux citoyens d'Israël les lois de la Torah, et nous ferons de la Halacha la Loi régissant la nation", a déclaré Yaacov Neeman lors d'une intervention lundi soir à Jérusalem."Nous devons imposer l'héritage des pères de la nation. La Torah donne la réponse complète à toutes les questions qui nous interpellent".

Yaacov Neeman (photo de 1996)
Yaacov Neeman (photo de 1996) (AFP)

"Pas à pas, nous imposerons aux citoyens d'Israël les lois de la Torah, et nous ferons de la Halacha la Loi régissant la nation", a déclaré Yaacov Neeman lors d'une intervention lundi soir à Jérusalem.

"Nous devons imposer l'héritage des pères de la nation. La Torah donne la réponse complète à toutes les questions qui nous interpellent".

Les lois religieuses en Israël concernent surtout l'état civil.

Juriste notoire et juif religieux pratiquant, M. Neeman est une personnalité politique indépendante choisie pour ce poste par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Il a tenu ces propos en présence notamment du Grand rabbin ashkenaze d'Israël, Yona Metzger, du chef spirituel du parti orthodoxe sépharade Shass, le rabbin Ovadia Yossef, du chef de cette formation Eli Yishaï, et du député du Likoud (droite) Yisraël Katz.

"Ces déclarations de M. Neeman devraient inquiéter chaque citoyen d'Israël soucieux de la démocratie", a réagi devant des journalistes Tzipi Livni, qui dirige l'opposition et le parti centriste Kadima.

Divers responsables des partis de gauche et du centre ont de leur côté protesté contre les déclarations de M. Neeman et appelé à son limogeage.