Cet article date de plus de dix ans.

La suspension des départs des vacanciers français, qui devait s'achever lundi, est prolongée jusqu'au 23 janvier

"Pour les départs allant jusqu'au 31 janvier, des propositions sont faites aux clients pour pouvoir reporter leur voyage sur la même destination à une autre date ou toute autre destination", a indiqué lundi l'Association des tour-opérateurs français (Ceto).Côté retours, les derniers touristes français bloqués en Tunisie devaient rentrer lundi soir.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Incendie au pied de la résidence privée d'un membre du gouvernement Ben Ali. 13 Janvier 2010. (AFP PHOTO / CLOTILDE GOURLET)

"Pour les départs allant jusqu'au 31 janvier, des propositions sont faites aux clients pour pouvoir reporter leur voyage sur la même destination à une autre date ou toute autre destination", a indiqué lundi l'Association des tour-opérateurs français (Ceto).

Côté retours, les derniers touristes français bloqués en Tunisie devaient rentrer lundi soir.

Entre-temps, un tour-opérateur suédois, Apollo, a annulé lundi tous ses voyages à destination de la Tunisie jusqu'à début mai en raison des troubles dans le pays, une décision qui affecte pour l'instant seulement 300 touristes au printemps.

Dimanche, un groupe de 12 chasseurs suédois a été pris à partie et plusieurs d'entre eux roués de coups par une foule déchaînée à Tunis alors que des combats se déroulaient dans la capitale entre forces de sécurité et miliciens armés et éléments fidèles au président déchu Ben Ali. Tous les membres du groupe, soupçonné par la foule d'être des "terroristes étrangers" parce qu'ils avaient des armes, ont pu rentrer sains et saufs à leur hôtel, a confirmé Stockholm.

Vendredi, le Quai d'Orsay, sur son site, a conseillé "vivement" aux personnes se rendant en Tunisie "de différer tout voyage" non urgent.

Quelque 8000 Français séjournaient en Tunisie au moment de la révolution, entre les vacanciers ayant acheté des séjours balnéaires et les personnes ayant acheté des vols secs, selon le secrétariat d'Etat au Tourisme. Tous les aéroports tunisiens ont été rouverts au trafic aérien samedi matin. Ils avaient été fermés la veille.

Quels dédommagements pour les clients ?
Pour les clients dont le départ a été suspendu, des propositions de report de voyage, sans frais, à une date ultérieure sur la Tunisie ou toute autre destination ont été avancées rapidement par les voyagistes.

Les événements relevant du cas de "force majeure", les professionnels se retrouvent "libérés de leurs obligations classiques de faire voyager les gens ou de les rembourser s'il y a une modification", a expliqué une avocate spécialisée, Emmanuelle Llop. "Ils ne proposent pas spontanément de remboursements car ils n'ont pas toujours cette possibilité, notamment les agences de voyage qui n'ont plus les fonds", poursuit-elle. Certains voyagistes proposent remboursements ou avoirs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.