La sonde Hayabusa-2 en route vers l'astéroïde 1999 JU3

Le conglomérat japonais Mitsubishi Heavy a réussi ce mercredi à envoyer dans l'espace la sonde Hayabusa-2. Celle-ci a rendez -vous en 2018 avec un astéroïde présenté comme primitif.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

C'est une nouvelle aventure spatiale qui commence et elle ressemble à celle de Rosetta et son petit robot Philae, même si les différences sont nombreuses. Ainsi le voyage sera plus court - moins de quatre ans au lieu de dix  et l'objectif n'est pas une comète mais un astéroïde.

"En arrivant près de l'astéroïde 1999 JU3, la sonde observera toute sa surface à l'aide d'instruments de télédétection", explique l'agence japonaise d'exploration spatiale. Puis Hayabusa-2 va libérer un véhicule robotisé appelé Minerva2 et un atterrisseur nommé Mascot, l'équivalent en plus léger (10kg) de Philae (100kg)  conçu comme lui par le Centre national d'études spatiales français et son homologue allemand DLR.  Posés sur l'astéroïde, ces deux petits engins vont devoir en analyser la surface. Puis Hayabusa-2 reviendra sur terre avec tous ces échantillons pour le plus grand plaisir des chercheurs. Puis 

L'objectif de cette mission est de tenter de comprendre quelles matières organiques et aqueuses étaient originellement présentes dans le système solaire.

A LIRE AUSSI ►►► Le long voyage de la sonde Hayabusa-2, de Minerva2 et de Mascot