Cet article date de plus de sept ans.

La France seul pays de l'UE en Centrafrique jusqu'en janvier

Alors que la situation se dégrade encore à Bangui entre chrétiens et musulmans, l'UE a repoussé vendredi toute décision de lancement d'une mission européenne en Centrafrique pour venir en aide aux troupes françaises déployées dans le pays. Une décision devrait être prise en janvier au cours d'un nouveau sommet européen.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Philippe Wojazer Reuters)

La mission
européenne en Centrafrique ne verra pas le jour en 2013. François Hollande a
annoncé ce vendredi, lors d'un sommet européen, que l'UE ne prendra sa décision qu'en janvier 2014 au sujet
du lancement d'une mission européenne en Centrafrique pour soutenir
l'intervention militaire française.

Pas de troupes militaires, une mission civile 

Le Président français s'est malgré
tout réjoui d'avoir "obtenu " qu'une décision soit prise à ce
sujet lors du prochain sommet européen. Le chef de l'Etat ne souhaite pas une
aide militaire mais une mission civile "déployée le plus rapidement
possible
." "Je ne demande pas qu'il
y ait des troupes pour des actions militaires ... Ce dont nous avons besoin,
c'est une présence sur des points précis : la protection de l'aéroport, le
soutien sanitaire
", a expliqué
François Hollande au terme d'une conférence de presse à la fin du sommet.

Eviter le désastre d'une guerre civile

Le président du Conseil
européen, Herman Van Rompuy a salué de son côté, l'intervention française et
estimé qu'elle avait "permis d'éviter le désastre d'une guerre civile
voire même peut-être un génocide
".

►►► A LIRE AUSS I| Intervention en Centrafrique : Hollande veut un label européen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.