Cet article date de plus de neuf ans.

L'Iran présente 30 missiles capables d'atteindre Israël

L'Iran a présenté dimanche 30 missiles capables d'atteindre Israël ou les bases américaines de la région, au cours du défilé militaire annuel. Le président Hassan Rohani a assuré que ces armes, d'une portée de 2.000 km n'étaient pas destinées à attaquer, mais à se défendre en cas d'agression.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

C'est la première fois que l'Iran expose un nombre aussi important d'armes capables d'atteindre Israël ou des bases militaires américaines de la région. Les forces armées iraniennes ont présenté dimanche 30 missiles balistiques de type Sejil et Ghadr d'une portée annoncée de 2.000 kilomètres lors de leur défilé annuel.

Résistance aux agresseurs

Le président iranien Hassan Rohani a toutefois voulu se montrer rassurant : "Au cours des 200 dernières années, l'Iran n'a jamais agressé un autre pays. Aujourd'hui encore, les forces armées de la République islamique et le régime ne commenceront jamais une agression dans la région " a-t-il assuré. Mais il a prévenu que son pays "résisterait toujours avec détermination et de manière victorieuse face aux agresseurs ".

Le missile sol-sol Sejil a été testé pour la première fois en novembre 2008. Il est composé de deux étages et deux moteurs fonctionnant avec du combustible solide. Le missile Ghadr, missile sol-sol lui aussi, a été testé pour la première fois en septembre 2009. Il a également deux étages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.