L'exécution de Hank Skinner suspendue par la justice

Avec cette décision, la Cour d'appel du Texas veut se donner le temps d'examiner un recours des avocats du condamné à propos des tests ADN.

(Texas department of criminal justice AFP)

"L'exécution est suspendue dans l'attente qu'un jugement soit
rendu pour cet appel", indique la Cour en se référant aux progrès de la législation sur les tests ADN dans l'Etat du Texas:  "Parce que le statut (dans la loi) de l'ADN a changé, et parce que certains de ces changements sont le fait de cette affaire, nous estimons qu'il serait
prudent pour cette Cour de prendre le temps d'examiner dans quelle mesure ces changements affectent ce dossier".

Vendredi dernier, le ministère des Affaires étrangères avait demandé la levée du mandat d'exécution de Hank Skinner et insisté pour qu'il soit procédé aux expertises ADN demandées par le condamné.
Marié à une Française,  Henry "Hank" Skinner, 49 ans, a été condamné à la peine capitale pour les meurtres le soir du Nouvel an 1993 de sa compagne d'alors et des deux fils de celle-ci. Il a toujours nié avoir commis ces meurtres.