Cet article date de plus de sept ans.

L'état d'urgence proclamé pour 10 jours au Mali

Le gouvernement malien a déclaré l'état d'urgence pour 10 jours suite à des menaces émanant de groupes djihadistes, selon des sources sécuritaires.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Forces spéciales maliennes à l'hôtel Radisson Blu de Bamako, après la prise d'otage de novembre. © Maxppp)

Le gouvernement malien a proclamé lundi l'état d'urgence pour une durée de dix jours, à compter de minuit, à la suite de ce que des sources proches de la sécurité présentent comme une série de menaces émanant de groupes djihadistes.

"L'institution de l'état d'urgence vise à donner aux autorités compétentes les moyens de droit leur permettant de mieux circonscrire et combattre tout projet d'atteinte à la sécurité des personnes et de leurs biens et toute tentative de troubles à la quiétude des populations ", a déclaré le gouvernement dans un communiqué, sans donner davantage de précisions.

Le Mali  a été visé par plusieurs attaques terroristes importantes le mois dernier, dont celle de l'hôtel Radisson Blu de Bamako, qui a fait 22 morts et pour laquelle deux suspects ont été arrêtés. Trois casques bleus ont également été tués dans une attaque à la roquette à Kidal, dans le nord du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.