L'aviation israélienne a mené un raid samedi dans la bande de Gaza suite à un tir de roquette dans le sud d'Israël

Deux Palestiniens ont été tués et trois blessés samedi soir lors de ces trois raids.Il s'agit des premiers incidents transfrontaliers signalés depuis la reprise, jeudi à Washington, des pourparlers de paix directs entre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Israël a mené un raid samedi dans la bande de Gaza en représailles à un tir de roquette dans le sud d\'Israël
Israël a mené un raid samedi dans la bande de Gaza en représailles à un tir de roquette dans le sud d'Israël (F2)

Deux Palestiniens ont été tués et trois blessés samedi soir lors de ces trois raids.

Il s'agit des premiers incidents transfrontaliers signalés depuis la reprise, jeudi à Washington, des pourparlers de paix directs entre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

L'un des tunnels s'est effondré et deux hommes qui y travaillaient ont trouvé la mort.

Un troisième raid a visé une ancienne base des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du mouvement islamiste Hamas, à l'est de la ville de Khan Younès, selon des responsables de sécurité du Hamas. Trois personnes ont été blessées par la frappe.

Un porte-parole de l'armée israélienne a confirmé les trois raids, précisant qu'une des frappes avait visé "un tunnel creusé en direction du territoire israélien" en vue d'attaques au delà de la frontière.

Le porte-parole a précisé que les raids étaient intervenus à la suite d'une série d'attentats mardi et mercredi en Cisjordanie, revendiqués par le Hamas, et d'un tir de roquette samedi de la bande de Gaza contre le sud d'Israël.

Ce regain de violence survient alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas ont relancé jeudi à Washington des pourparlers de paix directs après 20 mois de suspension.